Lettre à de jeunes entrepreneurs : l’entrepreneuriat, ça s’apprend ?

Le Blog LeanSquare

Chère B.,
lemonade

Dans ton gentil email, tu demandes si je peux (ou si quelqu’un d’autre peut) t’apprendre l’entrepreneuriat.

C’est une demande bien sympathique, mais qui oblige à énormément d’humilité.

Alors que j’ai la chance d’animer des séances d’entrepreneuriat dans plusieurs facultés et écoles d’ingénieurs (StarTech), j’ai coutume de démarrer la première rencontre par cet aphorisme :
“L’entrepreneuriat, je ne peux pas vous l’enseigner, mais vous pouvez l’apprendre”

Oui, bien sûr, c’est un peu botter en touche : dévier la responsabilité que l’on pourrait me prêter pour la placer sur ceux qui m’écoutent.
Et pourtant c’est assez exactement ça : l’entrepreneuriat, ce n’est pas tellement une “matière”, qui se transmettrait comme la biologie ou le calcul différentiel. C’est un ensemble d’attitudes, d’expériences, d’actions (et de rétro-actions) qui ne se capture pas aisément (pas du tout !) dans un syllabus.
Donc celui qui prétend à “enseigner” l’entrepreneuriat devrait…

View original post 677 more words

Advertisements

About Roald Sieberath

Passionate IT/web entrepreneur (Computer engineer, MBA) and startup coach. Interests: startups, innovation, social intelligence, media, (e)learning, eHealth, wisdom, art, life.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.